facebook-sporz
twitter-sporz
google+-sporz
logo-sporz

Strategies PourMutant

Communiquer entre mutants


On ne parlera jamais assez de l'importance d'une bonne communication quand on est mutant. Plus vous êtes à jour sur ce que sait l'un ou l'autre, plus vous êtes à jour sur les stratégies qu'il veut mettre en oeuvre, plus vous êtes efficace et réactif quand la situation pourrait tourner au vinaigre.
S'il est tentant de ne communiquer que la nuit, parce qu'au moins on est sûr d'être tranquille, parler sans faire de bruit n'est pas à la portée du premier venu, et on doit se contenter de paroles sommaires. Impossible d'élaborer des plans un tant soit peu retords, ou expliquer que A vous a dit que B pense que C est médecin, mais que c'est peut-être un bluff.

Donc, n'hésitez pas à parler dans la journée. Dites à l'autre mutant tout ce que vous savez : qui a quel rôle selon vous, pourquoi, qui vous avez muté/paralysé/infecté à tous les tours précédant sa mutation. Bref tout. Dans le fond, ça ne coûte rien. Et si vous mourez avec des informations connues de vous seul, elles sont perdues à jamais. Et vous n'avez rien à perdre à les transmettre.

Quelques bémols demeurent cependant :
Ne parlez pas à quelqu'un dont vous n'êtes pas sûr qu'il soit mutant comme vous. (Je vous explique pas la galère si vous racontez ça à quelqu'un qui a été en fait muté et soigné dans la même nuit)
Ne vous faites pas écouter (inutile de faire un dessin sur l'importance de taire à tous le fait qu'on soit mutant ou pas)
Si un ou plusieurs mutants sont notoirement captés, leur parler devient délicat (cf. paragraphe suivant)

Comment parler entre mutants dans la journée ?

Lorsque deux mutants A et B veulent parler ensemble dans la journée, et que A a été repéré comme mutant, pour une raison ou une autre, B doit absolument éviter les phrases comme : "Il faut absolument que je te parle", et préférer des phrases comme "bon on va voir si tu as encore une chance d'être sain". De même A a plutôt intérêt à utiliser des phrases comme "je dois t'expliquer quelque chose", en mendiant le plus possible. Enfin, A doit parfois comprendre que devant trop de témoins B doit l'envoyer balader : qui voudrait parler à un mutant, non mais !

 en haut


All content is © 2011 Editions Ladonzelle. May not be reproduced without permission.
--| Contacts - Associations - Distribution - Crédits |--